Orthodontie

​L’orthodontie permet de redresser les dents qui sont de travers au moyen d’un appareil orthodontique ou de plaquettes dentaires. Un traitement orthodontique n’est pas uniquement important pour une belle dentition. Des dents en mauvais état peuvent en effet engendrer des problèmes de prononciation, de digestion et même de respiration.

L’assurance maladie obligatoire vous rembourse une partie des frais d’orthodontie. La Mutualité Libérale prévoit un montant supplémentaire au-dessus des interventions de l’assurance obligatoire.

​L’assurance obligatoire prévoit deux interventions pour l’orthodontie :


Vous obtenez un remboursement pour la correction :
• des articulés croisés frontaux et latéraux ;
• des verrouillages frontaux et/ou transversaux de l'occlusion ;
• de la position des incisives en prévention des traumatismes antérieurs ;
• du manque de place pendant la phase de permutation dentaire.

L’intervention est un montant forfaitaire de 289,14 euros. Vous avez droit à une intervention majorée ? Vous recevez alors 385,52 euros.

Que faire ?
Vous ne devez rien faire pour obtenir vous-même ce remboursement. L'orthodontiste doit seulement transmettre une notification à la mutualité avec l’attestation de soins donnés. Vous recevez la moitié du montant au début du traitement, l’autre moitié à la fin de celui-ci.


Vous recevez une intervention pour l’orthodontie jusqu’à 22 ans. Les montants sont fixes, peu importe les techniques et/ou les appareils que votre orthodontiste utilise.

Intervention normale​ Intervention majorée​
Montants d’application depuis le 1er janvier 2014 ou *depuis le 1er avril 2014 ​ ​ ​
​Examen préalable à un traitement éventuel (1) ​32,50 € * ​43,33 € *
Analyse des données et établissement du plan de traitement​ ​27,69 € * ​36,91 € *
Traitement régulier après le placement de l’appareil (2)​ ​18,02 € ​24,02 €
​Contrôle après enlèvement de l’appareil (3) ​13,11 € ​17,47 €
Forfait pour l’appareil (4)​ ​136,46 € ​181,94 €
(1) l’examen va de pair avec la collecte des données et la confection des modèles d’étude.  
(2) Deux séances par mois civil sont remboursables, avec un maximum de six séances par six mois civils.
Pendant le traitement complet, 36 remboursements maximum sont possibles. 
(3) Maximum quatre remboursements par an ; maximum douze remboursements possibles.  
(4) Ce montant est remboursé deux fois : une première fois après le placement de l’appareil ; une deuxième fois après les six premières séances de traitement régulier (au plus tôt le sixième mois civil du traitement).

Que faire ?
Afin d’obtenir ce remboursement, vous devez transmettre le formulaire « Notification orthodontie » à la mutualité avant le quinzième anniversaire de l’enfant. Vous devez d’abord faire remplir ce formulaire par l’orthodontiste. Attention : le traitement peut commencer au plus tard 2 ans après la réception du formulaire « Notification orthodontie ».   Transmettez immédiatement à votre mutualité toutes les attestations de soins donnés que vous recevez de votre orthodontiste