Psy-Go!

Psy-Go!, l’accompagnement psychologique gratuit à distance destiné aux membres de la ML, est là pour vous. Une équipe de psychologues diplômés et expérimentés se tient à votre disposition pour écouter vos problèmes et est prête à vous offrir une aide professionnelle.

Si des interviews sont réalisées avec certains professionnels, vous pourrez les retrouver ci-dessous sur cette page dans une liste spécifique par thème.
Interview ​
Iris, psychologue clinique chez Psy-Go!
Lorsque vous téléphonez à Psy-Go!, vous aurez peut-être Iris en ligne. À 41 ans, Iris est psychologue clinique et coordinatrice chez Psy-Go!. Elle dirige l’équipe de psychologues et répond également aux appels.







Gratuit, mais pas gracieux
Que faisons-nous chez Psy-Go! ? En règle générale, on peut dire que nous aidons les personnes à surmonter les obstacles de la vie. 

Nous les laissons souffler et cherchons ensemble une manière de faire face aux difficultés. Il va de soi que cela change tout le temps, car une personne ou une situation n’est pas l’autre. Notre service est gratuit pour les membres de la ML, mais cela ne signifie pas que notre aide est gracieuse. Tous les collaborateurs de Psy-Go! sont des psychologues cliniques expérimentés dans leur domaine. Ils sont donc bien plus qu’une oreille qui vous écoute. 

Mes collègues et moi-même sommes également liés au secret professionnel et ne dévoilerons jamais vos informations personnelles, même pas à votre mutualité.

Toujours joignable, jamais envahissant
Chez Psy-Go!, nous n’aimons pas le travail à la chaîne. Le développement d’un contact n’est jamais réglé à l’avance. La première conversation est principalement exploratoire. Elle suffit parfois pour que la personne se sente beaucoup mieux, car elle a pu mettre de l’ordre dans ses idées avec l’aide d’une personne neutre. Dans le cas contraire, il est nécessaire de lancer un trajet de six séances. Mais nous n’imposons jamais rien : c’est vous qui décidez.

Lorsque nous entamons un trajet, nous planifions une date et une heure pour la prochaine discussion. Mais nous sommes flexibles : n’hésitez pas à quand même nous appeler plus tôt parce que vous vivez très mal quelque chose qui vient de se produire. Si nous estimons que vous avez besoin d’une aide supplémentaire ou spécialisée, il nous est toujours possible de vous renvoyer de manière ciblée vers un professionnel dans votre région.

Ne vous dites jamais que nous ne vous comprendrons de toute façon pas
Chez Psy-Go!, nous avons affaire à tous les petits et grands problèmes possibles de la vie. Tout nous est familier. Les thèmes les plus récurrents sont les tensions familiales, l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle, le stress, l’éducation, l’amour, la perte, la mort, la solitude, le développement personnel, la dépression, les problèmes d’argent… Ne pensez jamais que nous ne vous comprendrons de toute façon pas.

Souvent, les personnes qui nous contactent sont à bout. Pas étonnant lorsqu’on s’aperçoit des différents rôles que chacun endosse aujourd’hui dans la société et comment il ou elle tient à les remplir au mieux. Nous voulons être le meilleur au travail, avoir une vie sociale épanouissante, s’entraîner pour le marathon, être une mère et une fille idéale, un partenaire compréhensible et beau, une super copine… C’est fou comme les gens veulent tout combiner ! Ce n’est non seulement une obligation, mais c’est également une volonté de leur part.

Train de vie effréné
 Les évolutions de la société se reflètent de diverses manières dans les problèmes et les histoires des gens. Par exemple, il ne faut pas sous-estimer l’influence d’Internet, des Smartphones et d’autres technologies. Autre exemple : la pause de midi. Auparavant, c’était une vraie pause. On mangeait ses tartines et on discutait avec ses collègues. Aujourd’hui, on fait de tout en même temps et on répond à ses messages sur WhatsApp et à ses e-mails. On ne peut plus appeler cela de vraies pauses ou de temps de repos.

Le stress, un mal aux multiples facettes
De nombreuses personnes qui nous contactent nous disent subir trop de stress. Mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg. En effet, le stress est un mal aux multiples facettes. Il n’est pas mauvais en soi et il est parfois même nécessaire pour accomplir de belles choses. Mais il peut également être un poison insidieux.

Les personnes ont en fait deux systèmes qui fonctionnent alternativement. Le premier nous met en route et le second nous met au repos. Si nous restons actifs en permanence, que ce soit physiquement ou mentalement, et si nous ne laissons pas l’autre système faire son travail, notre organisme sera déséquilibré. Si nous le faisons fonctionner trop longtemps dans un système sans le reposer, c’est le burn-out assuré.

Psy-Go! : trois seuils en un coup
Nous recevons assez bien d’appels chez Psy-Go!, mais si l’on analyse les chiffres des personnes qui rencontrent des difficultés psychiques, on devrait en attendre encore davantage. Nous sommes sur la bonne voie, mais faire appel à de l’aide pour des questions d’ordre émotionnel constitue encore un grand pas à franchir pour de nombreuses personnes. 

Psy-Go! franchit trois seuils en un coup : vous ne devez pas vous déplacer, les temps d’attente sont quasi inexistants, et, et non des moindres, cela ne vous coûte rien. Ces trois avantages nous permettent d’atteindre de nombreuses personnes qui n’auraient autrement jamais frappé à la porte d’un psychologue. Je trouve cette formule fantastique et elle me remplit d’espoir. « Ça a très bien été », « c’est la première fois que j’en parle à quelqu’un », « je ne m’attendais pas à parler aussi facilement de mes problèmes », sont les réactions des personnes qui discutent pour la première fois avec un psychologue.

Sans chichis
Une fois que les personnes franchissent le premier pas, elles seront plus rapidement tentées de rappeler plus tard, pas seulement à un moment de crise ou de panique, mais également lorsqu’elles voudront se vider le cœur. 

Ce serait formidable si les personnes comprenaient que nous sommes aussi là pour cela. C’est compréhensible qu’elles appellent principalement en période de crise, mais j’inviterais tout de même toutes et tous à solliciter notre aide pour faire le point, par exemple. N’attendez pas que la goutte d’eau fasse déborder le vase. Nombreux sont ceux qui ne réagissent pas plus tôt, car ils ont peur d’être tournés en dérision. À ces personnes, je leur dis que leur situation sera toujours prise au sérieux.

J’aime mon travail
C’est pour moi un privilège de pouvoir être cette personne à l’autre bout du fil qui prête une oreille ouverte sans porter de jugement. Mes amis me demandent parfois si aider des personnes au quotidien ne me déprime pas. Parfois, c’est comme si on associait une succession de malheurs à l’aide psychologique, et c’est bien dommage. 

Honnêtement, c’est parfois intense, mais je vois souvent tout aussi bien arriver de belles histoires porteuses d’espoir. C’est un sentiment formidable de se rendre compte qu’on a remis sur le droit chemin des personnes grâce aux questions qu’on a posées et aux conseils qu’on a donnés. 

C’est également très instructif de se mettre dans la peau d’une personne qui pense d’une manière totalement différente de la sienne. Le risque, quand on est dans le métier depuis longtemps, est de se dire qu’on connaît déjà toutes les situations. Mais il ne faut pas se leurrer ; c’est toujours différent lorsqu’on travaille avec des personnes. Il n’y pas de doute, j’aime mon travail.

Interviews thématiques avec des professionnels​