Microkinésithérapie



A partir du 1er janvier 2019, la Mutualité accorde une intervention de 10,00 € par séance de microkinésithérapie avec un plafond de 30,00 € par bénéficiaire et par année civile sur base d’une attestation mutualiste complétée par le prestataire (kinésithérapeutes, ostéopathes et médecins).
 

En microkinésithérapie, il n’y a pas lieu de multiplier les séances. En général, deux séances suffisent pour obtenir l’essentiel du résultat. Il est cependant recommandé d’effectuer une séance d’entretien une fois par an.

Le corps humain, comme tout organisme vivant, est conçu pour s’adapter, se défendre et s’auto-corriger en cas d’agressions traumatiques, émotionnelles, toxiques, virales, microbiennes ou d’environnement. Lorsque l’agression est supérieure aux possibilités de défense de l’organisme, la vitalité du tissu corporel concerné va être altérée. Il y a “mémorisation” de l’agression. La modification de la vitalité tissulaire peut faire apparaitre différentes manifestations locales ou à distance.

La microkinésithérapie va chercher par une technique micropalpatoire manuelle spécifique les traces laissées par ces agressions dans les différents tissus de l’organisme. Son action consiste à effectuer manuellement des actes stimulant les mécanismes d’autocorrection afin d’éviter la dégradation des tissus et d’ en rétablir leurs fonctions. Les mains du praticien mobilisent et stimulent les différents tissus en fonction du type d’agression.

Cette technique est applicable à tous les âges de la vie.

https://www.microkinebelgique.be/